Devis poêle à bois gratuit

Trouvez facilement un professionnel proche de chez vous pour l'achat et la pose de votre poêle à bois.

Un salon avec un pêle à bois au milieu

Le poêle à bois est une excellente alternative pour se chauffer de façon écologique si vous ne désirez pas faire usage du radiateur ou encore d’un système de chauffe énergivore. Pour ce qui a rapport au devis lié à l’installation d’un poêle à bois, il est impératif que vous preniez tout d’abord en compte le prix du poêle à bois que vous souhaitez installer dans votre domicile. Il faudra prendre également en compte le coût du matériel à utiliser lors de l’installation et pour finir prendre en considération le coût de l’installation du poêle à bois par un professionnel (la main d’oeuvre).

Prix d’un poêle à bois

Le prix d’un poêle à bois dépend de plusieurs facteurs et en grande partie du type de poêle que vous ciblez.

Parmi les différents types de poêles à bois qui existent on distingue le :

  • poêle à bois encastrable ou suspendu ;
  • poêle de masse ;
  • poêle à bois en fonte ;
  • poêle à granulés…

Le pôle à bois encastrable ou suspendu

Le poêle à bois encastrable est un poêle qui n’est pas en contact avec le sol. Ce type de poêle est fixé directement au conduit qui sert à l’évacuation du gaz. C’est le poêle à bois qu’il vous faut si vous ne disposez pas d’assez d’espace au sein de votre domicile. Le design est simpliste voir épuré et s’intégre en toute aisance dans la décoration de votre logement. Il est d’ailleurs en vogue chez les décorateurs d’intérieur.

Il est le parfait intermédiaire entre le poêle à bois suspendu et celui d’angle. Il vous suffit de l’encastrer dans une colonne ou dans un mur. Le rendement énergétique de ce modèle de poêle est optimal, car il est supérieur à 70%.

Un poele à bois suspendus


Pour acquérir ce type de poêle à bois, il faut débourser entre 1500 euros pour un modèle de moyenne gamme et plus de 5000 euros pour un modèle haut de gamme. Toutefois, ce prix n’inclut ni l’installation ni le tubage.

Le poêle de masse

Le poêle de masse est beaucoup plus lourd que les poêles à bois qui existent. Ils sont munis d’accumulateurs comme la brique, la pierre ollaire et autres matériaux. Le rendement énergétique avec un tel équipement peut aller jusqu’à 85 %. Cependant, pour ce qui est de son installation, il faut passer par un professionnel pour avoir un service de qualité, car les poêles de masse sont relativement lourds. Pour l’avoir, il faut débourser entre 3000 euros et 15000 euros.

Le poêle à bois en fonte

Performants et économiques, les poêles à bois en fonte sont utilisés depuis des années. Ils sont très appréciés, car leur rendement énergétique est tout simplement parfait et il est possible de faire des économies avec ce type de poêle à bois.

Cependant, cet accessoire est lourd et donc pour ne pas endommager le sol il faut le posé sur un support plutôt solide. En termes de prix, il faut prévoir 370 euros au minimum et 5000 euros et plus pour l’achat d’un poêle à bois en fonte. Pour un tel montant, ni l’installation ni le tubage ne seront effectués.

Le poêle à granulés

Le fonctionnement du poêle à granulés n’est pas aussi différent de celui du poêle à bois classique. Avec le poêle à granulés, il n’est pas question d’utiliser des bûches ou encore des plaquettes de bois. Vous aurez à utiliser uniquement des granulés de bois ou des pellets. En termes de performance, ils sont excellents et leur fonctionnement est quasi-automatique.

Pour avoir un poêle à granulés sans l’installer, il faut tout au moins 3000 euros pour un équipement de qualité moyenne. Si vous désirez un modèle haut de gamme alors il faut compter 6000 euros et plus. Avec un tel poêle, le rendement énergétique peut parfois dépasser les 85 %. La différence de prix est donc amortissable dans le temps grâce au différentiel de rendement.

Prix relatif à l’installation d’un poêle à bois

Les travaux relatifs à l’installation d’un poêle à bois doivent nécessairement être effectués par un professionnel (pour votre sécurité et les éventuelles garanties). Si le poêle à bois n’est pas installé comme il se doit, il se peut que vous preniez le risque d’incendier votre logement en cas de dysfonctionnement.

En fonction du travail à faire et du professionnel en question, vous pouvez dépenser entre 500 euros voire 1500 euros pour faire installer un poêle à bois au sein de votre domicile. Pour une telle somme, il s’agit d’une installation de base qui prend en compte la mise en place, le raccordement du poêle et le tubage du conduit.

Toutefois, mis à part les frais d’installation, il serait judicieux de prévoir entre 1000 euros et 3000 euros pour couvrir les frais liés à l’achat de divers accessoires. Il est question des différents matériaux nécessaires pour que le poêle à bois puisse fonctionner convenablement.

Il s’agit entre autres des grilles d’arrivées d’air frais, de la sortie du toit, du système de distribution de l’air chaud, de l’insert bois. Il y a aussi les matériaux d’isolation et les revêtements de sol qui doivent être incombustibles pour qu’un incendie ne survienne pas.

Les aides et TVA pour bénéficier de la réduction du prix d’un poêle à bois

Il s’agit des aides que l’Etat français a mises en place pour permettre à davantage de personnes d’avoir accès à un poêle à bois, à un prix réduit (ou plus abordable à minima).

Cependant, pour bénéficier de ces aides, il faudra réunir ces 2 conditions :

  • faire installer votre poêle à bois par un professionnel RGE ;
  • que votre logement ait obligatoirement un minimum de 3 ans d’ancienneté.

Une fois toutes ses règles respectées, votre projet d’achat ou de renouvellement de poêle à bois peut bénéficier :

  • de la part de l’Agence nationale de l’habitat (Anah) par le biais de la prime « MaPrimeRenov » de 600 euros à 2000 euros pour l’achat d’un insert à bois à pellets, de 1000 euros à 2500 euros pour avoir un poêle à buche et de 1500 euros à 3000 euros pour l’achat d’un poêle à granulés. Le montant que l’Anah pourra vous attribuer dans le cadre de cette prime est fonction de vos revenus. Si vos revenus sont supérieurs à un certain seuil selon l’Anah alors vous ne pourrez pas bénéficier de la prime ;
  • de la part du programme « Habiter Mieux » de 35 % à plus de 50 % de réduction sur le coût global de votre devis. C’est une aide qui est toujours accordée par l’Anah. Cependant, cette aide est réservée exclusivement aux personnes qui détiennent de modestes propriétés ou des appartements qui ont été bâtis depuis tout au moins 16 ans ;
  • d’une réduction de 5,5 % sur votre TVA en lieu et place de 20 % sur l’achat de votre poêle, sur les différents accessoires qui l’accompagnent et aussi sur l’installation ;
  • des aides de votre commune, du conseil régional et aussi des collectivités qui sont présentes sur votre territoire ;
  • d’un chèque énergie de 48 euros à 277 euros qui sera déduit de vos factures énergétiques à condition que votre revenu fiscal soit moins de 10700 euros.

Vous pouvez bénéficier également d’un autre type d’aide en décidant d’installer un poêle à bois dans votre domicile. Vous pourrez contracter un prêt auprès de votre banque, de votre Caisse d’Allocation Familiale et autre organisation. Le taux d’intérêt est relativement avantageux.

Vous pouvez demander un Eco-prêt à taux zéro de 15000 euros voire plus à votre banque. Tout dépend des différents travaux que vous devez effectuer. Au niveau de la Caisse d’Allocation Familiale, vous pourrez solliciter un prêt de 1067,14 euros pour 1 % comme taux d’intérêt bancaire. Pour être éligible à un tel emprunt, il va falloir que vous soyez allocataire. Vous pourriez également bénéficier d’un prêt de 10000 euros au maximum avec Action Logement si vous travaillez au sein d’une entreprise privée.