Poêle scandinave

Conseils poêles à bois

Ce que l'on appelle aujourd'hui un « poêle scandinave » ne réfère pas à un type de poêle en particulier (comme un poêle au bois au gaz), mais plutôt au design et au fonctionnement de la majorité des poêles utilisés aujourd'hui. Il tire ses origines des poêles utilisés par les pays Scandinaves autour du 15e siècle tels que la France, l'Allemagne, la Hollande et la Norvège.

Les premiers poêles

Les tous premiers poêles à être utilisés dans les pays scandinaves étaient faits d'argile, de tuiles et de briques. Ils n'étaient pas reliés à une cheminée; ils étaient placés sur la paroie d'un mur à l'intérieur de la maison et un trou était percé de manère à laisser s'échapper la fumée à l'extérieur.

Inutile de dire que ces poêles n'étaient pas très efficaces: une grande partie de la chaleur dégagée était perdue à l'extérieur. Ils permettaient toutefois aux habitants de survivre dans des temps très froids. Il est possible aujourd'hui de retrouver certains de ces poêles scandinaves en argile et en briques dans des musées européens.

Les poêles en acier

Au 15e siècle les européens commençaient à utiliser des poêles faits d'acier. Ils étaient alors un ensemble de plaques d'aciers placés en forme de boîte puis soudés ensembles. Ils émettaient la chaleur beaucoup plus efficacement que les poêles en argile. Il ont été utilisés jusqu'à la fin du 18e siècle avec l'invention du poêle « Franklin » (par Benjamin Franklin). Le poêle Franklin est généralement considéré comme le réel ancêtre des modèles modernes et non le poêle scandinave.

Les poêles d'aujourd'hui

Les poêles actuels ont gardé la forme de boîte et le fonctionnement du poêle Franklin mais peuvent être alimentés par un plus grand nombre de combustibles. Si le bois et le gaz sont toujours les plus populaires, des poêles électriques et solaires sont aussi utlisés dans certains pays.